Société

Une tisane contre la malaria – interdit par l’OMS

Artemesia Annua

Les voyageurs connaissent les avantages et les inconvénients de la Nivaquine …Mais quand on apprend qu’il existe une plante interdite, l’Artemisia, sur laquelle il y a des recherches aussi niveau Corona … Ce reportage est … abasourdissant !

A l’époque où on pense utiliser contre le Corona le medicament antipalu Chloroquine (traitement efficace mais très dangereux), je tombe sur ce reportage sur une plante qui a été testée et nul doute ne semble possible : elle protège et soigne du palu !

Du coup j’ai continué mes recherches sur la toile, et découvert qu’il y a également des études à son sujet sur le traitement de maladie type cancer, Crohn, etc …. Et des demandes d’études sur le Corona

Voici ce reportage de France24

On peut la trouver chez Kokopelli : “L’Artemisia : un grain de sable dans les rouages du cartel pharmaceutique”

Artemisia - Artemisia annua
Artemisia Annua

Personnellement, tout cela confirme mes doutes sur les problèmes de santé actuel, sur le plan biologique : ne souffre t’on pas d’un excès de vaccin, d’un excès d’antibiotique, et bref d’un manque d’immunité.

J’ai commandé un plant à un camarade de par ici, et je pense egalement commander de la tisane et teinture mère, sur un site internet controversé, et qui forcément se trouve hors du territoire français (biologiquement.com)

Il n’y a aucun risque et aucun effet secondaire, donc je prèfère en avoir au chaud au cas où … 😉

Vos commentaires et avis sont les bienvenus !

1 thought on “Une tisane contre la malaria – interdit par l’OMS

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *